Recherche thématique

Plantes aromatiques et médicinales - huiles essentielles

Plantes  aromatiques et médicinales - huiles essentielles

Plantes aromatiques et médicinales au Maroc (PAM)
 
  • Les plantes aromatiques et médicinales (PAM) constituent une richesse naturelle pouvant jouer un rôle important dans le développement socio-économique de certaines régions économiquement défavorisées. Il pourrait, ainsi offrir une source viable de revenu à la population locale".
  • "Le secteur des PAM ne cesse de se diversifier par ses productions agricoles certes, mais aussi par les technologies qu’il met en oeuvre, par les produits élaborés ainsi que par les marchés de destination".
  • " Le marché international des PAM et dérivés, en croissancecontinue, est en profonde restructuration et est de plus en plus exigeant sur la qualité".
    (source : IAV)
  • Plus de 4.200 variétés de plantes médicinales et aromatiques au Maroc, "dont 826 sont exploitées traditionnellement, et 30% à peine commercialisées". 90% de ces plantes se trouvent à l’état sauvage et 10% seulement sont cultivées.
  • L'huile essentielle est l'essence volatile extraite de plantes aromatiques par la distillation par entrainement à la vapeur d'eau.
  • "Le marché international des huiles essentielles et des extraits aromatiques est en progression importante". "Plus de 35 000 espèces de plantes sont utilisées dans le monde principalement dans l'industrie agro-alimentaire, herboristerie, cosmétique, parfumerie, pharmaceutique, hygiène, avec un chiffre d'affaires d'environ 19 milliards de dollars".
Liens institutionnels
  • Association marocaine pour le développement des plantes aromatiques et médicinales (ADEPAM).
  • Institut national des plantes médicinales et aromatiques (INPMA) à Taounate
    - Etablissement universitaire de recherche appliquée, d'appui technique et d'information, spécialisé dans les PMA / Université Sidi Mohamed Ben Abdellah.
     
    - Mission : "mettre en œuvre la stratégie nationale dans le secteur des plantes médicinales et aromatiques (PMA)".
    Recherche & Développement | Expérimentation | Valorisation (Création de PME/PMI, Partenariats, Pépinière de Projet, Incubation) | Expertise (Formation Continue, Culture, Production, Transformation, Formulation).
    L’INPMA est l'unique institut au Maroc (même en Afrique et dans le monde arabo-musulman) de recherche appliquée spécialisé dans le domaine des Plantes Médicinales et Aromatiques (PMA) et matières premières végétales pour la pharmacie, la cosmétique, l'aromatique alimentaire, la parfumerie et la parachimie.
    - Contact
    - autres liens : 1 | 2 | 3 |    
Caractéristiques de la filère
La filière marocaine des plantes aromatiques et médicinales se caractérise par :
  • un manque de visibilité stratégique
    L'exercice de la profession dans ce secteur ne bénéficie pas encore de conditions favorables, en raison de l’absence d’une stratégie nationale, et   la "défaillance de la législation marocaine quant à la gestion durable de ces ressources naturelles".
    Certe, pour remédier aux faiblesses du secteur  "les pouvoirs publics ont mis en place, à partir de 2003 une politique de valorisation de ce secteur par la création de l'Institut national des plantes médicinales et aromatiques (INPMA) à Taounate".
  • une diversité des intervenants
    - publics : départements ministériels impliqués, Education nationale et Enseignement supérieur, Agriculture, Eaux et Forêts, Santé, Commerce et Industrie.
    - privés : ramasseurs, intermédiaires, distillateurs, grandes sociétés,  nombreuses associations ou coopératives... (sans coordination), et surtout   «achabs» ou herboristes traditionnels qui prédominent le secteur, sont "formés sur le tas, sauf quelques cas de diplômés universitaires".
  • une exploitation peu fiable, marquée par:
    - la cueillette sauvage qui alimente à environ 90% la production nationale,
    - l'exploitation "abusive qui met en péril le devenir de ce patrimoine végétal",
    - l'utilisation de techniques traditionnelles dans la valorisation des PAM et l'extraction des huiles essentielles,
    - le manque de travaux de recherche & développement, qui demeurent limités et non valorisés,
    - la prédominance jusqu'aux années 80 de l'industrie des PAM par "des exploitants étrangers qui opéraient pour le compte des sociétés étrangères telles que les français Chauvet, Sanofi, Bioland, Yves Rocher (Soabimex), Naturex, l'espagnole Lokous et l'américaine MC Dornic".
    - "Une 15aines petites entreprises marocaines traditionnelles, créées ces dernières années, exercent aux côtés de ces étrangers (dont 2 seulement fondées par des ingénieurs), avec manque de formation spécialisée pour les gestionnaires et un sous-encadrement du personnel".
    - l'implication peu significative des professionnels nationaux de cette filière qui ne semblent pas maîtriser les circuits de commercialisation à l'étranger, et ne sont pas bien organisés.
Entreprises et opérateurs intervenants dans le secteur (indicatif)
Sites web

 

Info-doc / presse
Publications
Formation
Evénements
  • Congrès International Plantes Aromatiques et Médicinales Maroc
    (2009)
    "l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II organise, en collaboration avec l’Association Marocaine pour le Développement des Plantes Aromatiques et Médicinales (ADEPAM), un Congrès International sur les Plantes Aromatiques et Médicinales à Ifrane au mois de Mai 2009".
    "Cette manifestation scientifique vise à créer un espace d’échange entre les différents opérateurs du secteur des plantes aromatiques et médicinales en vue de s’informer sur les progrès techniques et technologiques en matière de production et de valorisation de ces ressources naturelles".
    "Elle vise également la création de conditions propices pour le développement de partenariat entre les différents acteurs nationaux et étrangers intervenant dans cette filière".
    Télécharger : circulaire du congrès et fiche d’inscription .
  • Journée de réflexion sur les plantes aromatiques et médicinales (Rabat,  Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, novembre 2005)
Terminologie
 
  • «achabs» (herboristes traditionnels), arômes, cueillette sauvage, huiles essentielles, marché des épices et aromates, plantes aromatiques et médicinales, ...
Import - Export

Huiles essentielles - produits de parfumerie (Source : Statistiques Office des Changes )

 Exportations
 Importations
                Poids
      Kg
     Valeur
       DH 
      Poids
        Kg     
      Valeur
        DH
  2008
  2007
  2006      5 256 316   445 308 440     23 790 417  1 063 464 424
  2005      4 135 589  325 431 510      18 218 405    770 877 930
  2004      1 359 261  218 593 232     16 020 020    663 260 998
  2003      1 552 153  217 658 226     14 045 265    620 341 745
  2002      2 227 026  237 810 085     13 353 058    582 531 784
  • Selon l'Economiste, citant l'INPMA :
    - les exportations marocaines de PAM sont de 900 millions de DH (2005)
    - les importations marocaines de PAM sont de 400 millions de DH (2005)
      Il s'agit en fait de "réimportation sous forme de produits finis
      de ce que le pays exporte comme plantes brutes"
  • Les exportations marocaines d'huiles essentielles et extraits aromatiques "sont passées de 30 millions de dirhams entre 1980 et 1985 à environ 170 millions de dirhams entre 1999 et 2003."
  • "Les principaux marchés à l'export des plantes aromatiques non transformées sont :  France, Espagne, Italie,  Suisse, Allemagne, Angleterre, Etats-Unis d'Amérique,  Canada, Japon et  pays arabes".
..

  
powered by Maroc Host
Allegro SSII Web Agency - Intégrateur de Solutions Open Source | Création des sites Web, Hébergement et référencement
Rechercher
sur Evem
 Abréviations 
Recherche avancée
 Thématique
Recherche avancée
 Entreprises
 (Sites web)
Recherche avancée